Environnement socio-économique

Au centre de l’Europe, au cœur de la région franco-valdo-genevoise, Genève forme l’une des agglomérations les plus dynamiques et innovantes au monde. Avec près de 464’000 habitants concentrés sur un territoire d’à peine 245,7 km2, le Canton de Genève possède la plus forte densité de population (1890 hab./km2) de tous les cantons suisses (source : OCSTAT/OCP). Plus de 65'000 pendulaires, provenant des régions limitrophes de la France voisine et du canton de Vaud, contribuent activement à l’essor économique du Canton (source : RFP 2000). Cette main d’œuvre supplémentaire, représentant près de 30% des places de travail, est essentielle à la prospérité de la région genevoise.

Les Genevois minoritaires dans leur canton 

Pour celui qui ne connaît pas Genève, la dimension internationale de la ville et la diversité culturelle de sa population sont surprenantes: 40% des habitants du canton de Genève sont étrangers, 25% sont confédérés (suisses provenant d’autres cantons) et seuls 35% sont genevois. La grande qualité de vie qui prévaut à Genève et sur l’arc lémanique constitue un attrait de taille pour les étrangers qui s’y sentent chaleureusement accueillis. Une large palette de services publics ou privés est d’ailleurs à leur disposition pour faciliter leur intégration sociale.

Un maillage de compétences et d’expertise unique

Les conditions d’accueil favorables réservées à la population étrangère ont fait - et continuent de faire - de Genève le lieu d’établissement privilégié de quelque 24 organisations internationales, 300 organisations non gouvernementales (ONG) et 140 sociétés multinationales. Avec près de 30% des adultes ayant accompli des études supérieures, la population de l’arc lémanique bénéficie d’un niveau de formation particulièrement élevé et offre aux entreprises et institutions une main d’œuvre hyper-qualifiée. Les universités de Genève et de Lausanne ainsi que, bien sûr, l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) sont régulièrement cotées parmi les meilleures du monde. Les Hautes Ecoles Spécialisées (HES), résolument orientées sur l’enseignement pratique, viennent compléter l’offre de formation supérieure. Lausanne accueille par ailleurs l’IMD, école de management de réputation mondiale.

Premier rang mondial pour le dépôt de brevet par habitant

La formation n’est pas la seule mission de ces grandes écoles: avec 2.9% du PIB investis dans la recherche (contre 1.9% en moyenne pour les pays de l’Union européenne), la Suisse fait un pari sur l’avenir et favorise activement le transfert des technologies entre le monde académique et l’industrie. C’est ainsi que la Suisse se positionne à la première place mondiale pour le dépôt de brevets par habitant. Avec un grand nombre de start-ups et d’entreprises innovantes issues des grandes écoles, la région genevoise offre à ses chercheurs les conditions cadres idéales pour d’extraordinaires opportunités de développement, tant à l’échelle nationale que sur le plan international.

Système de santé : un autre fleuron de la région lémanique

Dotée de deux grands hôpitaux universitaires, les Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) et le Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV), ainsi que de nombreux autres établissements médicaux publics et privés, la région lémanique fournit à sa population un système de santé parmi les meilleurs au monde. Les partenariats entre les hôpitaux universitaires et les entreprises innovantes dans les technologies médicales (medtech) et biotechnologiques (biotech) profitent par ailleurs pleinement à l’essor et au rayonnement de ces secteurs d’activités extrêmement dynamiques.

FIND A MEMBER

(by field of activity, market or key-word)