Green IT: quand l’efficience énergétique s’affirme comme un critère de développement des technologies de l’information

L’efficience énergétique s’affirme désormais comme un critère de développement des technologies de l’information. Les innovations vertes concernent les logiciels autant que les infrastructures. Tour d’horizon des nouveautés les plus porteuses.

Une récente étude, menée par l’entreprise américaine de logiciels EMC et l’institut de recherche IDC, extrapole une croissance de l’univers numérique d’un facteur 44 sur les dix prochaines années. La volumétrie de données numériques en circulation passerait ainsi de 0,9 à 35,2 zettaoctets.
Quelque 510 000 data centers sont actuellement dénombrés dans le monde. Entre 2005 et 2010, leur consommation électrique a crû de 56%. On estime aujourd’hui que l’empreinte carbone des centres de calcul équivaut à celle de la navigation aérienne internationale.
Et la demande continue de croître à un rythme accéléré. La planète compte près de 5 milliards d’utilisateurs mobiles. Selon une étude du groupe américain Cisco, le trafic nomade serait déjà trois fois plus important que ne l’était celui de l’Internet fixe en 2000. Après avoir triplé en 2010, il devrait poursuivre sa croissance pour atteindre 6,3 exaoctets par mois en 2015.

La suite ici
 

Source: La Banque Suisse, juin 2012

TROUVER UN MEMBRE

(par domaine d'activité, marchés ou mot clé)