Le fort potentiel dans le Golfe

La start-up genevoise Cleanfizz a développé une technologie unique d’auto-nettoyage des panneaux solaires

La future plus haute tour du monde devrait être équipée de verres auto-nettoyants utilisant la technologie de la start-up CleanFizz. L’entreprise genevoise a conclu un accord de principe avec le constructeur saoudien PCMC pour participer au pharaonique projet de construction de la Kingdom Tower à Jeddah, qui devrait culminer à plus de 1000 mètres en 2017. Avec sa technologie innovante et unique, CleanFizz devrait rapidement se positionner sur le marché du Moyen-Orient, après une ultime phase de tests prévue dans le désert. Le marché nordique est lui aussi visé, mais dans un second temps.

La start-up, basée à Meyrin (GE), a été créée en 2011 par son actuel CEO, George McKarris et deux associés. L’ancien chercheur physicien du CERN et son équipe ont développé une technologie permettant d’optimiser le rendement des panneaux solaires en les rendant auto-nettoyants. Il précise: «Des électrodes directement intégrées dans le verre permettent de créer régulièrement des vagues électrostatiques qui éliminent en 30 secondes le sable et la poussière. Des tonnes d’eau sont ainsi économisées, sans oublier la réduction des émissions de CO2.»

Cette technique existe déjà aux Etats-Unis, avec un projet de recherche de l’Université de Boston financé par la NASA. Ce dernier est toutefois différent: «Leur technologie utilise un champ électromagnétique qui consomme plus de courant. Nous sommes les seuls au monde à avoir intégré la technologie dans la structure même du verre.»

Lire la suite...


Source.: L'AGEFI, 15.04.2013

TROUVER UN MEMBRE

(par domaine d'activité, marchés ou mot clé)