Booster Communication dans l'AGEFI

La société genevoise entend positionner l’attitude positive au coeur du management et du marketing.

Savoir capitaliser sur un échec : l’adage semble évident. Il est pourtant essentiel à tout entrepreneur. C’est sur cette pierre angulaire que Laurent Cordaillat a su bâtir le succès de sa société Booster Communication. L’échec est le côté pile de la réussite. Le chef d’entreprise le sait. Il l’a expérimenté lorsqu’il a été brutalement licencié de l’importante société informatique qu’il avait contribué à bâtir. En quelques instants, il s’est vu perdre près de vingt ans de sa vie professionnelle. «Echouer, c’est opérer un pacte avec le principe de réalité», affirme-t-il. Alors, l’homme, sportif et aventurier accompli, a décidé de se relancer. Construire pour se reconstruire. Mais en évitant les pièges et les mauvaises influences.

Aujourd’hui, il est à la tête d’une jeune société de communication, active dans le domaine commercial et marketing. Il emploie une dizaine de collaborateurs («C’est important pour moi, confie-t-il, je souhaite créer de l’emploi»), déborde de projets et estime que le positivisme permet de franchir toutes les barrières. Même les plus élevées.

Lire la suite

 

Source: AGEFI
 

Quelques Membres