Crossing Tech se distingue dans 'Le Temps'

L’entreprise, qui a figuré en 2012 dans le top 100 des entreprises les plus innovantes, selon un classement du World Summit on Innovation & Entrepreneurship, se spécialise dans le secteur financier.

«L’informatique des entreprises ne peut pas évoluer au même rythme que les pratiques des consommateurs et du marché», constate James Nauffray, directeur de la société lausannoise Crossing Tech, qui a figuré en 2012 dans le Top 100 des entreprises les plus innovantes, selon un classement du World Summit on Innovation & Entrepreneurship.

Besoin d'instantanéité

Spécialisée dans le secteur financier, l’entreprise édite une solution destinée à interfacer efficacement les systèmes hétérogènes que l’on trouve notamment dans l’environnement des banques. «Contrairement aux solutions d’intégration usuelles, notre outil, dénommé Connectivity Factory, n’ajoute pas une couche de complexité», explique James Nauffray, qui a dirigé par le passé la recherche et le développement chez Temenos.

Lire la suite ici...

 

Source: Le Temps, 15.01.2013

Quelques Membres