Décision de la BNS: baisse des exportations en vue

A la suite de l’abandon du taux de plancher par la Banque nationale suisse (BNS), Credit Suisse annonce une croissance zéro des exportations pour 2015. Selon la grande banque, certains secteurs, comme celui des machines, connaitront même un recul de leurs ventes à l’étranger.

Le franc fort aura un effet négatif sur la compétitivité des industries d’exportation. Credit Suisse pointe néanmoins deux facteurs pouvant atténuer ces effets: la qualité des produits suisses et la croissance économique des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de la plupart des pays asiatiques.

La banque prévoit également une augmentation du "tourisme d’achat" dans les pays limitrophes. Pour 2015, les importations liées au tourisme d’achat pourraient dépasser CHF 2 milliards et représenter environ 0,6 % de la consommation privée. En tout, Credit Suisse prévoit une augmentation des importations de 2 %. En combinaison avec les exportations stagnantes, la balance commerciale pourraient donc baisser de CHF 53 milliards à environ CHF 40 milliards.

Lire la suite...

Source: Portail PME de la Conféderation

Quelques Membres