Dans l'industrie comme ailleurs, la pénurie de talents reste le souci numéro un

La pénurie de main-d'œuvre qualifiée demeure le plus grand défi pour les entreprises suisses. Selon une étude de PwC, plus de la moitié des patrons de sociétés familiales helvétiques sont préoccupés par cette question, un taux légèrement supérieur à la moyenne mondiale.

Il y a six ans, les inquiétudes liées à l'embauche de talents ne concernaient que 24% des sociétés du pays. En 2012, cette part avait bondi à 49%. Désormais, 71% des entrepreneurs familiaux estiment que le recrutement de spécialistes constituera une tâche essentielle au cours des cinq prochaines années.

L'étude de PwC met aussi le doigt sur l'importance que revêt la compétitivité pour les sociétés helvétiques. Alors qu'en 2008 et en en 2012, cette thématique était qualifiée de problème par respectivement 14% et 32% des sondés, le pourcentage a grimpé à 40% cette année. Afin de demeurer compétitives, les entreprises s'internationalisent davantage. Dans ce contexte, l'accès au marché devient un souci grandissant (11% en 2014, contre 2% en 2012).

Lire la suite...


Source: Portail PME de la Conféderation
 

Quelques Membres