EPHJ-EPMT-SMT: L’industrie de haute précision réunit 860 exposants

Sous les cadrans, le savoir-faire des sous-traitants horlogers n’est plus à démontrer. Et depuis des années, le salon EPHJ-EPMT-SMT, qui regroupe les acteurs importants de l’horlogerie, des microtechnologies et des medtech (technologies médicales), le met en vitrine.

Ce dernier secteur prend toutefois une place toujours plus grande, comme on pourra le voir lors de l’édition 2015, qui aura lieu du 2 au 5 juin à Palexpo. De plus en plus d’entreprises, en particulier dans l’arc jurassien, voient dans la fabrication de dispositifs médicaux une manière de voler plus sereinement au-dessus des nuages conjoncturels. «Le domaine des medtechs est plus jeune que celui de l’horlogerie, mais les perspectives y sont prometteuses, relève Barthélémy Martin, chef de projet du salon. Il y a donc beaucoup de jeunes entreprises et de start-up qui s’y intéressent et seront présentes.» Sur les quelque 860 exposants annoncés cette année – une trentaine de plus qu’en 2014 – deux tiers sont des sous-traitants de l’horlogerie. Une centaine se définit dans la catégorie medtechs. Mais, précise le chef de projet, 150 autres entreprises, positionnées dans les domaines horlogerie/joaillerie et microtechnique, sont également actives dans les dispositifs médicaux car les synergies sont nombreuses.

Faire avancer les medtechs

On parle ici de produits tels que des nouveaux matériaux, des prothèses et des implants, des régulateurs cardiaques, de l’imagerie médicale ou d’autres équipements de «la mécanique de précision qui font avancer les medtechs». Parmi ceux-ci, il faut compter l’impression 3D, qui pourrait être une piste très prometteuse pour les entreprises de pointe de la région. C’est d’ailleurs le sujet d’une table ronde spéciale réunissant plusieurs experts à Palexpo.

Lire la suite...

Quelques Membres