Genève regorge d’argent pour aider les start-up

Financement des entreprises - Des dizaines de millions de francs sont disponibles dans le canton au profit des nouvelles sociétés.

Créer une entreprise dans un secteur technologique pointu? Sans doute l’une des plus belles aventures des temps modernes. Une entreprise ardue, qui nécessite de grosses prises de risques et peut virer au cauchemar. Ou au rêve: à Genève, ville de la finance, de l’argent existe pour aider ceux qui le souhaitent à franchir ce grand pas. Des dizaines de millions de francs sont aujourd’hui disponibles dans la région.

Capital Transmission SA, une société détenue par la BCGE (Banque Cantonale de Genève) dispose d’un trésor de guerre de 29 millions de francs, dont les clés sont tenues par Virginie Fauveau, directrice de cette activité, et Claude Bagnoud, membre de la direction générale chapeautant les activités «entreprises». Chez FAE (Financer autrement les entreprises), son directeur Serge Nouara indique «avoir utilisé 12 millions et avoir encore à disposition 18 millions de francs pour aider les entreprises genevoises». Des groupes privés comme Index Ventures ou Neomed cherchent aussi activement – mais cette fois à l’échelle mondiale – les entreprises de demain, celles qui vont prospérer, créer des emplois et développer des technologies utiles grâce à l’appui financier du capital-risque.

Lire la suite


Source: tdg.ch, 10.06.2013

Quelques Membres