La réalité des chiffres ne doit pas masquer celle du terrain

La semaine dernière, le KOF annonçait à l’occasion de la publication de son dernier baromètre conjoncturel l’atténuation de l’onde de choc due à l’abandon du taux plancher. Certes, l’économie suisse n’a pas encore retrouvé son cours normal. Mais le baromètre, qui a grimpé de 10 points en juillet, semble indiquer qu’une «digestion» du choc monétaire est envisageable au cours des prochains mois.

Il s’agit là certainement de nouvelles très encourageantes. Il convient toutefois de ne pas oublier que le baromètre du KOF est un indicateur global, et la réalité des chiffres ne doit pas masquer celle du terrain.

Dans le secteur industriel, nombre d’entreprises ont été fortement impactées par la décision de la BNS. Amenés à rencontrer fréquemment des entrepreneurs industriels dans le cadre de nos activités de soutien, nous pouvons presque quotidiennement observer combien il leur est difficile de faire face à cette situation. Les défis auxquels ils sont confrontés vont au-delà des réductions de marge, des demandes de rabais ou des pertes de commandes.

Lire la suite...


Source: L'AGEFI, 07.08.2015

Quelques Membres