La Somalie mise elle aussi sur les énergies renouvelables

Les ressources naturelles ont de tous temps été le principal moteur de l’économie africaine. Aujourd’hui encore, ces ressources représentent l’une des principales opportunités de développement économique pour la population.

Or, si l’exploitation des minéraux, du gaz et du pétrole constitue toujours la plus grande part des investissements des états et la contribution principale à leur PIB et à leurs revenus, c’est peut-être bien les énergies renouvelables qui incarnent le mieux l’avenir énergétique de ce continent.

Le solaire photovoltaïque, par exemple, semble avoir de beaux jours devant lui. En effet, s’il est un endroit qui semble indiqué pour l’exploitation de cette source d’énergie, c’est bien la Corne de l’Afrique : avec une exposition moyenne comprise entre 5 et 7 kWh/m2, l’Afrique est le continent le plus ensoleillé du monde. L’éolien y aura lui aussi son rôle à jouer, même s’il reste pour le moment beaucoup moins développé.

Aujourd’hui, même si de telles installations restent chères à mettre en place et que les prix des énergies fossiles ont tendance à baisser, de plus en plus d’exemples montrent que l’Afrique a tout à gagner en misant sur le renouvelable. C'est le cas de Laascaanood, ville du Somaliland (Somalie), qui a inauguré il y a deux mois ce qui est probablement la plus grande installation solaire hybride off-grid d’Afrique de l’est.


Objectifs écologiques et sociétaux

Il l’avoue volontiers, lorsqu’il s’est vu confier le mandat de la réalisation d’une installation solaire d’envergure en Somalie, Olivier Andres ne savait pas trop à quoi il allait s’exposer. Beaucoup de questions, liées notamment à la sécurité et à la stabilité de la région, aux contraintes liées au suivi des travaux sur place, à la logistique et procédures douanières, aux payements, aux fournisseurs et à la volonté des équipes de se rendre sur place restaient sans réponse. Deux ans plus tard, le CEO d’Energy8, entreprise spécialisée dans les projets de production d’énergies renouvelables basée à Genève (Suisse), fait cependant part de sa satisfaction : « Nous avons livré l’installation clé en mains il y a deux mois. Elle fonctionne parfaitement et sa production permet d’économiser trois barils de pétrole par jour. Au-delà de ces aspects, l’énergie produite coûte 30 cents de moins au kilowatt-heure au consommateur final, ce qui permet à une plus grande part de la population d’avoir accès au réseau ».

Lire la suite...

Quelques Membres