Laurent Farinelli (Fasteris), Nicolas Rebetez (Sensometrix) et Jack Barbut (Novimmune) parmi les "300 plus influents" de BILAN

Comme chaque année, le magazine Bilan publie son dossier des «300 plus influents» de Suisse. Trois d'entre eux dirigent des entreprises affiliées à l'OPI.


Laurent Farinelli

CEO de Fasteris, Plan-les-Ouates

Coinventeur au milieu des années 1990 de la technologie des colonies d'ADN, Laurent Farinelli (47 ans) est à l'origine des techniques de séquençage à haut débit de l'ADN déployées par une entreprise cible du groupe Roche aujourd'hui: Illumina. Sachant l'importance à venir de ces techniques, il a crée Fasteris en 2003, qui fournit des services de génomique toujours plus compétitifs aux scientifiques pour comprendre les maladies.
 

Nicolas Rebetez

CEO de SensometrixGenève

En quelques années, Sensometrix a fait sa place sur le marché de la biométrie. Son directeur Nicolas Rebetez (30 ans) poursuit éa rapide expansion internationale de la start-up genevoise. Après son partenariat exclusif avec le géant Fujitsu, sa technologie de reconnaissance biométrique, basée sur les veines de la main, a séduit le groupe de médias Pearson. Son plus gros contrat à ce jour. Nicolas Rebetez a cofondé la société à tout juste 24 ans.
 

Jack Barbut

CEO de Novimmune, Lausanne

 Après les difficultés d'Addex et la fermeture de Merck Serono à Genève, Novimmune reste l'un des derniers fleurons des biotechs de la région. L'entreprise de 100 personnes dirigée par Jack Barbut (59 ans) a développé 16 produits, dont cinq sont testés sur l'homme. Novimmune a mis au point une plateforme technologique unique pour transporter un anticancéreux directement sur une tumeur grâce à un anticorps. Une innovation quia  fait exploser sa notoriété.

Quelques Membres