Prix 2016 de l’économie et de l'innovation genevoise

Lors du 14e Evénement économique, la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève (CCIG), le Département de la sécurité et de l’économie (DSE) et l’Office de Promotion des Industries et des Technologies (OPI) ont décerné le Prix 2016 de l’économie genevoise à Induni & Cie SA, tandis que le Prix 2016 de l’innovation genevoise est revenu à Agie Charmilles New Technologies SA.

Croissance maîtrisée, politique sociale développée

Bientôt centenaire, Induni & Cie SA (www.induni.ch), entreprise familiale qui regroupe les familles Danz et Gallay, figure parmi les principales entreprises suisses de construction, avec 600 employés déployés non seulement à Genève, mais aussi dans les cantons de Vaud et du Valais. Active dans le génie civil, le gros œuvre et les prestations d’entreprise générale et totale, sa stratégie commerciale repose sur deux piliers : croissance volontairement maîtrisée mais qui s’avère néanmoins constante et attachement à l’indépendance financière.

Conciliant dimension importante et taille humaine, l’entreprise a obtenu deux années de suite le label « 1+ pour tous » saluant sa contribution à la réinsertion de chômeurs. L'être humain tient une place prépondérante dans sa culture d'entreprise. La protection de la santé de ses collaborateurs, ainsi que la lutte contre les accidents du travail sont deux préoccupations majeures d'Induni & Cie SA, qui a pris plusieurs dispositions allant dans ce sens. Au plan environnemental enfin, l’entreprise a mis en place plusieurs mesures, telles que la priorité donnée à l’achat de machines utilisant de l’huile hydraulique biodégradable ou l’utilisation de filtres à particules. L’entreprise a en outre installé une centrale photovoltaïque à son siège, qui permet de couvrir sa consommation.

Le laser pour des surfaces intelligentes

Agie Charmilles New Technologies SA (www.gfms.com), appartenant à la Division GF Machining Solutions du groupe schaffhousois Georg Fischer, a développé depuis cinq ans une gamme complète de machines laser qui permettent de texturer n’importe quelle surface. Les premières applications furent la décoration des moules des intérieurs automobiles et de ceux des téléphones portables et autres tablettes. Non seulement cette technologie novatrice remplace le grainage chimique, particulièrement polluant, mais elle offre aussi de nouvelles possibilités aux designers. Sa dernière machine, spécialement dédiée aux petites pièces de l’horlogerie et du médical, est équipée d’un laser femto-seconde, ce qui élargit à la fois les possibilités de structures et les types de matériaux usinables.

Agie Charmilles New Technologies est récemment entrée sur le marché des surfaces fonctionnelles. Exemples concrets : la réalisation de surfaces optimales, favorables au démoulage, obtenues dans le cadre d’une collaboration avec Dupont, le développement de surfaces hydrophobes pour empêcher la glace de se former sur les capteurs des avions ou encore la structuration d’implants pour accélérer l’ostéo-intégration. Un moment proche de la fermeture, l’entreprise a pu s’appuyer sur un groupe présent au plan mondial et développer ses multiples innovations, notamment grâce à des partenariats avec les HES et l’Université de Genève.

 

Le Prix de l’économie genevoise et le Prix de l’innovation

Ces deux prix ont été créés en 2012, dans le but de promouvoir et valoriser le tissu économique genevois. Ils visent également à honorer des entreprises dont la réputation et le rayonnement véhiculent une image positive et dynamique de Genève. Ces prix sont traditionnellement remis lors de l’Evénement économique de la CCIG, qui a lieu chaque année en automne.

Quelques Membres