Qualimatest dans le Matin Dimanche

L’oeil humain n’est plus seul à pouvoir contrôler l’esthétique. Qualimatest a développé une visionneuse industrielle pour l’horlogerie, programmée sur des critères subjectifs.

Penché sur les pièces d’unemontre, la loupe à l’oeil, le contrôleur qualité examine minutieusement la précision et l’esthétique de chaque élément réceptionné. Ce métier, contrôleur qualité, pourrait bientôt appartenir au passé. Désormais, des machines sont même capables de sélectionner des objets en fonction de critères esthétiques. Il n’y aurait alors plus qu’à assembler les pièces. Basée à Plan-les-Ouates, la PME genevoise Qualimatest a déjà développé plusieurs centaines de systèmes automatiques de contrôles qualité. Jusqu'ici, il s’agissait de mesures objectives, telles que les dimensions, la masse, le poids, ou le temps.

Lire l'article ici

 

Source: Le Matin Dimanche, 2 ,ars 2014

Quelques Membres