Retour sur les prix de l'économie et de l'innovation 2013 dans Bilan

Le mensuel revient sur la remise des prix aux lauréats Contexa et Procter&Gamble, ainsi que sur le palmarès de ce qui fut les Prix de l’Industrie et de la Jeune Industrie de Genève.

Ouverte par une jeune femme jouant du cor des Alpes d’une manière très contemporaine, la cérémonie de remise du Prix de l’innovation et du Prix de l’économie genevoise était à l’image de la Genève actuelle : ouverte sur le monde et innovante.

En récompensant Contexa, une PME de 25 salariés créée en 1999 par Daniel Schüpbach avec le soutien financier de son beau-frère Charles Seydoux, alors patron du groupe DMB (actif dans le secteur de la construction), le jury présidé par Michel Balestra a voulu mettre en avant la capacité innovatrice de nos ingénieurs.

Grâce à une technologie permettant de convertir automatiquement le poids à doser en volume, les robots développés par Contexa sont utilisés pour fabriquer des compositions parfumées ou arômatiques de quelques grammes à plusieurs centaines de kilos. Une opération qui prend deux heures à une personne est ainsi réalisée en quelques minutes. Mise sur le marché en juin dernier, la dernière machine de Contexa, le Colibri, a déjà été vendue à plus de 1000 exemplaires avant même son industrialisation.

«Hormis l’industrie des parfums et des arômes, qui restera notre cœur de métier, nos robots intéressent les secteurs cosmétique, alimentaire, chimique ou encore pharmaceutique», ont indiqué ses dirigeants. Présente à Vernier, cette PME vient d’acquérir un bâtiment supplémentaire pour assembler ses robots.

Le second prix remis également en partenariat entre la Chambre de commerce, d’industrie et des services (CCIG), l’Office de Promotion des Industries et des Technologies (OPI) et le Département des affaires régionales, de l’économie et de la santé (DARES) : le Prix de l’économie genevoise. Il a été attribué à Procter & Gamble pour récompenser « sa stratégie de développement, sa politique sociale, le nombre d’emplois créés et sa politique d’innovation constante ».

Lire la suite...


Source: Bilan, 1.11.2013

Quelques Membres