Deuxième séance du GTC Employabilité et Formation

Appel à Participation à un projet unique et précurseur

 

Chers amis entrepreneurs,
nous vous invitons à participer à la séance du GTC Employabilité et Formation, 
qui aura lieu le 25 septembre  2018 de 14h à 16h,
à l’Office de Promotion des Industries et des Technologies (OPI).

Adresse : Chemin du Pré-Fleuri 3, 1228 Plan-les-Ouates
 

Motivations
Beaucoup de PME industrielles font face à des changements profonds des processus et moyens de développement, d'industrialisation et de production liés à l'arrivée des technologies de l'industrie 4.0. La plupart des groupes industriels – y compris ceux qui créent des produits à haute valeur ajoutée en utilisant des savoir-faire traditionnels– sont convaincus que le futur sera fait d'un mariage intelligent et équilibré entre l’humain et les nouvelles technologies, avec ces dernières au service du premier. La tendance sur le marché de travail montre une diminution des compétences de base, au profit des aptitudes technologiques et des « soft skills », les capacités comportementales.  

Ce constat fait apparaître une question récurrente : 
 

Comment appréhender la transformation des métiers afin d'assurer la performance et l'employabilité future de nos collaborateurs ? 
D’ici à cinq ans la grande majorité des métiers industriels et de support industriel auront subi des transformations importantes. Des métiers disparaitront…. D’autres naitront. Dans la perspective de protéger les emplois tout en soutenant la compétitivité des industries et des entreprises, l'Etat de Genève et l'OPI ont décidé de fixer un axe prioritaire de réflexion et d'offrir des services d'accompagnement sur le terrain aux industries démarrant ou ayant déjà amorcé leur transition vers le 4.0.
 
Objectifs 
Afin d’apporter des solutions concrètes et pragmatiques aux entreprises confrontées à cette problématique, l’OPI met en place un Groupe de Travail Communautaire.

Ç’est la première fois qu’une initiative d’une telle envergure est lancée dans l’industrie genevoise autour d’un sujet aussi stratégique. L’OPI s’inscrit ainsi comme un acteur clé de la mise en œuvre de la politique numérique du canton de Genève, au service de l’industrie et de la prospérité du Canton. 

Ce GTC réunira les mandataires, les experts académiques et industriels et les coachs spécialisés (voir la définition du GTC en annexe 1). Quatre thèmes principaux sont au cœur de notre GTC Employabilité et Formation :

1.    Accompagner les transformations de métiers dans l’entreprise, et en particulier - mais pas uniquement - liées à l'industrie 4.0 pour préparer le futur : sensibiliser au changement, créer un environnement propice à la prise de conscience de la transformation, à la responsabilisation des collaborateurs et à l'apprentissage. Repenser les modèles organisationnels, les éléments incitatifs (rémunération ou autres), la formation continue, et le rôle des managers, des RH et des collaborateurs. 
 
2.    Repousser la frontière de notre connaissance actuelle sur les compétences requises pour les métiers du futur. Définir des compétences cognitives génériques incontournables que les collaborateurs devront maîtriser pour maintenir leur employabilité, afin de lancer dès maintenant des programmes de formation sur ces compétences (p. ex. et en première hypothèse : travail en équipe, gestion de projet, résolution de problème, numératie, informatique). Ce thème implique également de définir une typologie des métiers en question, via notamment une cartographie des compétences/métiers spécifiques. Un modèle de référence sera construit (en annexe 2 des exemples de typologies des compétences de l’approche COROM – platinn).
 
3.   Implémenter efficacement et humainement une brique technologique dans un secteur de l’industrie manufacturière plutôt traditionnel comme le nôtre, en développant une méthode générique et en testant son application sur des cas concrets. Capitaliser sur les premiers succès avec la formation et reconversion des collaborateurs engagés sur des projets pilotes. 
 
4.    Repenser les méthodes d'orientation professionnelle et de formation continue pour des collaborateurs en emploi, afin d'amener une approche personnalisée tenant au mieux compte des préférences de chacun et de la connaissance de nos collaborateurs. Utiliser les big data pour aider à mettre en adéquation les compétences et préférences des collaborateurs et les possibilités de reconversion. 
 

Livrables

  • Cartographie des compétences cognitives et spécifiques ;
  • Modèle de référence métiers ;
  • Description des futurs métiers (p. ex. méthode COROM, cf. annexe 2) et de typologie de profils notamment pour les postes managériaux ;
  • Propositions de mesures concrètes d’accompagnement ;
  • Proposition de modèle d'organisation du travail ;
  • Analyse d’un à deux cas-pilotes comprenant notamment l’implantation de brique technologique ;
  • Manuel des Bonnes Pratiques et Guide d’Aide à la Décision à l’intention des PME industrielles confrontées à la problématique de la transformation 4.0.
 

Parties prenantes

Le Groupe de Travail Employabilité et Formation est destiné aux PME industrielles. La composition du groupe sera proposée par l’OPI et validée par les mandataires. Les mandataires feront part de leurs demandes et leurs besoins lors de séances de montage du projet. Les conditions de collaboration au sein du groupe de travail seront réglées par un contrat-cadre, notamment les questions de confidentialité et de de propriété intellectuelle.

En fonction de la détection et de la formalisation des besoins, un ou plusieurs projets seront initiés, en particulier dans le cadre Innosuisse (mais pas seulement), avec la participation de laboratoires académiques (identifiés et contactés par le Geneva Creativity Center) et d’experts industriels (détectés par l’OPI). Le cas échéant, un accompagnement par une structure idoine (platinn ou Alliance p. ex.) sera mis en œuvre. Un comité de suivi sera mis en place afin d’optimiser les chances de succès et garantir la qualité des livrables.

Le montage du consortium et du projet sera réalisé soit avec un financement public lorsque ce sera possible (selon les conditions platinn et/ou Innosuisse notamment), soit par une contribution des entreprises du consortium. L’OPI sera en charge du management de projet et de la coordination générale.

 
Population-cible

La population-cible du projet est constituée des employés dans le manufacturing au sens large, avec les managers de proximité, c’est-à-dire l’écosystème autour de la production. Partant de l’individu et du besoin de lui « apprendre à réapprendre », il est nécessaire, en montant au niveau de l’organisation, de rester attentif à ce que les besoins de l’individu restent en cohérence avec les besoins de l’entreprise. 

A titre d’exemple, le tableau ci-dessous (Mc Kinsey) montre l’évolution du nombre d’heures réalisées dans les différents domaines de compétences. Les chiffres de McKinsey le montrent clairement : la part sociale et émotionnelle prendra une place de plus en plus importante dans l’exercice du métier ou de la fonction. C’est pourquoi les aspects émotionnels, communicationnels et managériaux seront abordés également de manière significative, dans une approche collaborative d’accompagnement (« Corporate Social Responsability », développement durable ), via notamment des outils comme le Design Thinking, la Conception Innovante, les outils de Team Building comme Leonardo 345.

 

Esquisse de la structuration du projet

Annexe 1 

Groupe de Travail Communautaire : définition

Un Groupe de Travail Communautaire est un consortium constitué dans le but de réaliser des projets ciblés selon les besoins des mandataires (PMEs et Industries) et sur mandat de ces derniers. Il s’agit d’un outil spécifiquement adapté aux PME/PMI qui ne disposent pas d'une structure de recherche propre, et qui souhaitent néanmoins exploiter dans un effort communautaire les compétences de l'OPI à monter et diriger des travaux de projets communautaires. Il permet à un groupe de mandataires (au minimum deux, indépendants, groupes industriels ou de clusters) ayant identifié un sujet sur lequel des recherches ou des études particulières leur sont nécessaires, de confier ces tâches à l'OPI.
 
Ces groupes sont montés et pilotés par l’OPI afin de :
  • Identifier un/des laboratoires en mesure d'effectuer ces travaux ainsi que des experts industriels implantés dans une société privée et ayant des expertises indispensables au bon déroulement des jalons du GTC et partage des « best practices», ces experts ne seront pas exclusivement genevois mais pourrons sortir des limites cantonales voire fédérales,
  • Monter avec les experts laboratoires et industriels un ou des projet(s) d'étude ou de recherche,  
  • Diriger pour les mandataires la réalisation du projet communautaire. 
 

Annexe 2 

L’approche COROM

La deuxième séance du GTC Employabilité et Formation
aura lieu le 25 septembre 2018 de 14h à 16h, à l’OPI.
Adresse : Chemin du Pré-Fleuri 3, 1228 Plan-les-Ouates

Pour plus d'informations sur la transformation en cours au sein de l'OPI, découvrez l'article Agefi ici.

Pour de plus amples informations sur le GTC, merci de contacter :


Frederic.dreyer@opi.ch
Jean-marc.hilfiker@opi.ch
 

DÉTAILS ET INSCRIPTION

  • Date de début : 25.09.2018
  • Date de fin : 25.09.2018
  • Horaires : 14h à 16h
  • Lieu : OPI
  • Website : www.opi.ch
  • Contact : frederic.dreyer@opi.ch

Quelques Membres